L'Histoire du Club - The History of the Club La SRH, témoin de l'Histoire du nautisme

L'histoire de la Société des Régates du Havre

Le groupement qui devait devenir, quatre ans plus tard, la Société des Régates du Havre fut constitué en 1838, en liaison avec la création de l'Hôtel et des Bains Frascati. Son but fut d'abord d'attirer des baigneurs, essentiellement des parisiens que le chemin de fer allait pouvoir transporter au Havre en six heures.

Sans titreMais dès 1839, à l'instigation d'un des membres du Conseil, M. Le Baudy qui avait séjourné en Angleterre, l'idée d'organiser des régates à l'image de celles qui se déroulaient Outre-Manche fut retenue. Une souscription en Bourse permit de recueillir rapidement les sommes nécessaires à l'organisation et à la dotation en prix de telles manifestations. La première régate eut donc lieu avec grand succès le 18 Août 1839 devant les Bains Frascati, sous la présidence du Commissaire Général de la Marine Denois. Ce fut une régate à l'aviron mais dès le 29 Juillet 1840 furent organisées des régates de bateaux de plaisance à voile avec des départs par catégories groupant les bateaux selon leurs caractéristiques et leurs pénalités. Ce fut la première régate française à voile.

Ainsi commença une tradition qui s'est poursuivie chaque année jusqu'à nos jours, seulement interrompue par les guerres. Devant le succès remporté et la portée maritime de ces manifestations, les autorités havraises et les amateurs comprirent qu'il convenait de les dissocier des intérêts de l'Hôtel Frascati. La Société des Régates fut donc réellement constituée en 1842 avec l'appui et le haut patronage de l'Amiral Prince de Joinville qui vint lui-même présider les Régates de 1843 et 1844. La révolution de 1848 n'interrompit pas l'activité de la Société et en 1853 le Prince Jérôme Bonaparte, frère de Napoléon 1er, acceptait d'en assumer la présidence d'honneur.

Sans titre2  L'extension de la Société des Régates du Havre et l'ampleur des manifestations qu'elle organisait nécessitèrent bientôt une réforme de ses structures et en 1863, elle fut dotée de statuts légaux et d'une administration assez analogue à celle qu'elle a de nos jours. Ces statuts précisaient notamment qu'elle avait pour but d'encourager et de développer le goût des exercices et des courses nautiques et de développer l'émulation parmi les concurrents. Le 5 Février 1917 en Assemblée Générale, la Société des Régates du Havre se donnait de nouveaux statuts conformes à ceux des associations à but non lucratif régies par la loi de 1901. Le 4 Novembre 1917, un décret la reconnaissait comme Etablissement d'Utilité Publique.

Depuis, la Société des Régates du Havre a connu de grands moments de gloire, à l'image de l'élection à sa présidence de Félix Faure, futur Président de la République, ou encore de sa participation à l'organisation des Jeux Olympiques de 1900 et de 1924. Elle connut aussi les revers de l'histoire telle la destruction du somptueux Palais des régates de Sainte-Adresse pendant la Seconde Guerre Mondiale. Mais l'engagement de ses membres et bienfaiteurs lui ont permis de traverser les âges et d'offrir aujourd'hui un cadre et une ambiance proche de celle que connurent les fondateurs. Certains se souviennent, petits-fils et arrière petits-fils de membres d'un Club qui traverse les générations...

The history of the Club

The group that was to become, four years later, the Société des Régates du Havre, was established in 1838, in conjunction with the creation of l’Hôtel et des Bains Frascati – the Frascati resort hotel and baths. Its goal was primarily to attract sea-bathers, essentially Parisians, who the forthcoming railway would enable to reach Le Havre in six hours.

Sans titre  As early as 1839, however, at the instigation of one of the board members, Monsieur Le Baudy, who had spent some time in England, the idea was adopted of organising regattas similar to those that were held across the Channel.  A subscription was thus launched on the Le Havre stock-exchange, which quickly enabled the necessary funds to be raised for both the organisation and allocation of prizes for the events. The first regatta therefore took place, with huge success, on 18 August 1839 in front of the Frascati Baths, chaired by the Naval Commissioner-General Denois. This was a rowing regatta, but from 29 July 1840 regattas for sailing boats were organised, with starts by category, grouping each boat according to its characteristics and handicap. This was the first French sailing regatta.

Thus began a tradition that has continued each year to this day, only interrupted by the wars.  In the light of the success and maritime significance of these events, the Le Havre authorities and sailing enthusiasts understood that it should separate them from the interests of the Frascati Hotel. The Société des Régates was therefore really established in 1842. This was achieved with the support and the patronage of Admiral the Prince de Joinville who, himself, oversaw the regattas of 1843 and 1844. The Société’s activity was uninterrupted by the revolution of 1848 and in 1853 Prince Jérôme Bonaparte, the brother of Napoleon 1, became the President of Honour.

Sans titre2  The expansion of the club’s activities and the scale of the events it organised soon required it to restructure. Thus, in 1863, it took on the legal statutes and an administrative structure very similar to those that it has today. These statutes stated, inter alia, that the club’s purpose was to encourage and develop a passion for training and water sport and develop competition and excellence among competitors. On 5 February 1917, at the Annual General Meeting, the Société des Régates du Havre adopted new statutes, conforming to those of ‘not-for-profit’ associations governed by the 1901 Associations Act. On 4 November 1917, a decree recognised the Société as an organisation of Public Utility.

Since then, the Société des Régates du Havre yacht club has known moments of great glory, including the election of the future President of the Republic, Felix Faure, as its commodore and, again, its participation in the organisation of the 1900 and 1924 Summer Olympic Games; but has also known the effects of the ‘down’ side of history, with the destruction of the lavish Palais des Régates clubhouse in Sainte-Adresse in 1942, during the second world war. The commitment of its members and benefactors, however, has enabled the club to cross the ages and to offer, today, a setting and ambience close to that that the club’s founders knew.  Some even remember, the grandchildren and great-grandchildren of members of a club that crosses the generations.